matos des pros

Pour discuter des dernières trouvailles permettant d'alléger son vélo de route.

Re: matos des pros

Messagede smog89 » Jeu 8 Nov 2018 12:15

Un proche membre de ma famille travaille aux urgences à Annecy.
C'est simple : selon ses statistiques, les blessés à la tête (sans casque) suite à chute à vélo et qui sont admis par ambulance meurent ou finissent "légumes" dans 90% des cas avec des séquelles neurologiques irréversibles. Dans le lot, majoritairement des utilisateurs "non-sportifs" (promenade cool, balade, travail, transport), OK, mais il y a aussi des cyclosportifs. Alors je veux bien admettre qu'elle ne soit pas super forte en math, mais elle sait de quoi elle parle.
Sans compter que dans la majeure partie des cas le choc est à "petite" vitesse.
Je peux vous dire que lorsqu'elle en parle, c'est pas du cinéma.

Ceux qui doutent de ça sont, excusez-moi d'avance, soit des ignares soit des inconscients. Le casque n'est pas la panacée, mais il est infiniment sécurisant.
smog89
 
Messages: 1136
Inscription: Mer 1 Aoû 2012 09:23

Re: matos des pros

Messagede rickyfirst » Jeu 8 Nov 2018 13:09

teamdindon a écrit:
rickyfirst a écrit:Dans la même veine, j'ai trouve un propos de Pierre Roland intéressant (si si :mrgreen: ). Il parlait des risques en descente à cause des GPS. En effet, certains coureur affiche la carte sur leur GPS et prennent leurs virages masqués en consultant le GPS.


Sachant qu'ils descendent sur route fermée et préalablement ouverte par la tête de l'échelon course, pas sûr que ça apporte un danger supplémentaire pour le coureur pris individuellement qui fait confiance à la carte.
Par contre, pour celui qui suit le mouvement sans avoir la carte sous les yeux, il se met effectivement en danger, mais pas plus que s'il suivait le régional du coin qui emprunte cette descente tous les 2 jours.


Le premier et le suiveur se mettent en danger car avoir le tracé GPS et optimiser la vitesse uniquement au regard de cette courbe ne laisse plus de marche de sécurité pour l'état réel de la route.
rickyfirst
.
 
Messages: 25274
Inscription: Jeu 21 Avr 2005 08:21
Localisation: Belgique

Re: matos des pros

Messagede teamdindon » Jeu 8 Nov 2018 14:08

rickyfirst a écrit:
teamdindon a écrit:
rickyfirst a écrit:Dans la même veine, j'ai trouve un propos de Pierre Roland intéressant (si si :mrgreen: ). Il parlait des risques en descente à cause des GPS. En effet, certains coureur affiche la carte sur leur GPS et prennent leurs virages masqués en consultant le GPS.


Sachant qu'ils descendent sur route fermée et préalablement ouverte par la tête de l'échelon course, pas sûr que ça apporte un danger supplémentaire pour le coureur pris individuellement qui fait confiance à la carte.
Par contre, pour celui qui suit le mouvement sans avoir la carte sous les yeux, il se met effectivement en danger, mais pas plus que s'il suivait le régional du coin qui emprunte cette descente tous les 2 jours.


Le premier et le suiveur se mettent en danger car avoir le tracé GPS et optimiser la vitesse uniquement au regard de cette courbe ne laisse plus de marche de sécurité pour l'état réel de la route.


Pour moi, le dessin de la route et l'état effectif du revêtement, ce n'est pas la même échelle d'anticipation.
Pour s'en convaincre, il suffit de regarder une courbe sur un terrain dégagé où on peut voir le tracé suivi par la chaussée mais où un talus ou un léger dévers empêche d'avoir un visu direct sur le bitume : on passera toujours plus vite que dans la même courbe avec des arbres ou un mur qui masque totalement la visibilité. Et mine de rien, ce genre de virage est quand même super courant.
Connaître le dessin du virage permet de mieux ajuster sa vitesse d'entrée et de choisir son point de corde. Ensuite, charge à chacun de se laisser un peu de marge pour modifier sa trajectoire s'il y a un nid de poule.
Avatar de l’utilisateur
teamdindon
 
Messages: 2446
Inscription: Mar 19 Avr 2005 07:32
Localisation: Villeurbanne

Re: matos des pros

Messagede rickyfirst » Jeu 8 Nov 2018 14:15

teamdindon a écrit:
Pour moi, le dessin de la route et l'état effectif du revêtement, ce n'est pas la même échelle d'anticipation.


La marge de sécurité est la somme des marges prises pour d'une part l'incertitude concernant la courbe et d'autre part l'état de surface. le GPS diminue la marge totale par diminution de la marge liée à la courbe. Conséquence moins de marge de sécurité.

teamdindon a écrit:Connaître le dessin du virage permet de mieux ajuster sa vitesse d'entrée et de choisir son point de corde. Ensuite, charge à chacun de se laisser un peu de marge pour modifier sa trajectoire s'il y a un nid de poule.


Dans une compétition pro avec les enjeux, il y a un effet de groupe qui fait que l'on pousse les limites de plus en plus. L'individu n'a pas le loisir de choisir une grande marge de sécurité.
rickyfirst
.
 
Messages: 25274
Inscription: Jeu 21 Avr 2005 08:21
Localisation: Belgique

Re: matos des pros

Messagede ThierryG » Jeu 8 Nov 2018 14:28

smog89 a écrit:Un proche membre de ma famille travaille aux urgences à Annecy.
C'est simple : selon ses statistiques, les blessés à la tête (sans casque) suite à chute à vélo et qui sont admis par ambulance meurent ou finissent "légumes" dans 90% des cas avec des séquelles neurologiques irréversibles. Dans le lot, majoritairement des utilisateurs "non-sportifs" (promenade cool, balade, travail, transport), OK, mais il y a aussi des cyclosportifs. Alors je veux bien admettre qu'elle ne soit pas super forte en math, mais elle sait de quoi elle parle.
Sans compter que dans la majeure partie des cas le choc est à "petite" vitesse.
Je peux vous dire que lorsqu'elle en parle, c'est pas du cinéma.

Ceux qui doutent de ça sont, excusez-moi d'avance, soit des ignares soit des inconscients. Le casque n'est pas la panacée, mais il est infiniment sécurisant.


Je suis tout comme toi convaincu de l'utilité du casque à vélo. Je l'ai d'ailleurs expérimenté contre une voiture : un simple hématome au-dessus du front et casque fendu, on peut imaginer facilement que le choc aurait été plus dur sans casque.

Il ne faut toutefois pas oublier que les témoignages des urgentistes n'ont pas une grande valeur statistique. Ils ne peuvent parler que des cas graves... parce que les cas "bénins" se soignent généralement à la maison !
ThierryG
 
Messages: 336
Inscription: Mar 2 Mai 2017 16:22

Re: matos des pros

Messagede teamdindon » Jeu 8 Nov 2018 15:44

rickyfirst a écrit:
teamdindon a écrit:
Pour moi, le dessin de la route et l'état effectif du revêtement, ce n'est pas la même échelle d'anticipation.


La marge de sécurité est la somme des marges prises pour d'une part l'incertitude concernant la courbe et d'autre part l'état de surface. le GPS diminue la marge totale par diminution de la marge liée à la courbe. Conséquence moins de marge de sécurité.

Le GPS ne diminue pas la marge liée à la courbe puisqu'il permet justement de la connaître à l'avance et d'en tenir compte dans sa trajectoire.
Pour celui qui suit bêtement sans connaître la courbe (grâce à un GPS ou parce qu'il a fait un repérage), là oui, ça diminue sa marge de sécurité.
Avatar de l’utilisateur
teamdindon
 
Messages: 2446
Inscription: Mar 19 Avr 2005 07:32
Localisation: Villeurbanne

Re: matos des pros

Messagede rickyfirst » Jeu 8 Nov 2018 17:12

Je me suis mal exprimé et tu fais bien de me corriger.

Pour être clair, le GPS donne l'impression au pro qu'il peut diminuer la marge de sécurité qu'il utilise naturellement en abordant une courbe car l'inconnue de la trajectoire diminue. Conséquence, il se permet de rouler plus vite (avec moins de marge en cas de couille). D'où plus de chute car dans un environnement compétitif, chaque individu se pousse au maximum.
rickyfirst
.
 
Messages: 25274
Inscription: Jeu 21 Avr 2005 08:21
Localisation: Belgique

Re: matos des pros

Messagede Rémi » Jeu 8 Nov 2018 18:43

Bonsoir !

j'ai du mal à visualiser cette histoire de GPS : quel est le niveau de détail des infos dont les coureurs dispose avant chaque courbe ? On est dans un cockpit de voiture de rallye ou sur un guidon de bicyclette ?
Rémi
 
Messages: 687
Inscription: Mar 20 Mar 2018 17:27

Re: matos des pros

Messagede smog89 » Jeu 8 Nov 2018 18:51

ThierryG a écrit:
Il ne faut toutefois pas oublier que les témoignages des urgentistes n'ont pas une grande valeur statistique. Ils ne peuvent parler que des cas graves... parce que les cas "bénins" se soignent généralement à la maison !


Oui, bien sûr, tu as raison ; mais ce qu'elle montre c'est que lorsqu'il y a recours aux urgences, c'est quasiment fini en ce qui concerne les chocs à la tête sans casque. Et bien souvent sans vitesse importante en plus.
smog89
 
Messages: 1136
Inscription: Mer 1 Aoû 2012 09:23

Re: matos des pros

Messagede polo66 » Jeu 8 Nov 2018 18:54

Ça m'est arrivé une fois de descendre "au GPS". Nuit et brouillard avec visibilité quasi nulle, mais c'est un cas exceptionnel.
Progrès:
Doctrine qui consiste à compliquer ce qui est simple.
Avatar de l’utilisateur
polo66
 
Messages: 2030
Inscription: Ven 29 Avr 2005 21:38
Localisation: pas loin de la plage

Re: matos des pros

Messagede teamdindon » Jeu 8 Nov 2018 19:44

Rémi a écrit:Bonsoir !

j'ai du mal à visualiser cette histoire de GPS : quel est le niveau de détail des infos dont les coureurs dispose avant chaque courbe ? On est dans un cockpit de voiture de rallye ou sur un guidon de bicyclette ?


C'est simplement une carte routière : quand tu arrives dans un virage dont tu ne vois pas la sortie, ça te permet de savoir si c'est un épingle où il faudra freiner ou une grande courbe qui peut passer sans toucher aux freins. Ça permet aussi de savoir ce qui vient après (ligne droite, autre virage, ...).
Perso, sur des cyclosportives ou des courses en ligne sur des routes que je ne connais pas, c'est un gros plus dans les descentes. Sans cette aide, je descendrais moins vite par peur de tomber sur un virage qui se referme.
Avatar de l’utilisateur
teamdindon
 
Messages: 2446
Inscription: Mar 19 Avr 2005 07:32
Localisation: Villeurbanne

Re: matos des pros

Messagede Arph » Jeu 8 Nov 2018 21:58

J'y aurais jamais pensé alors que c'est tout bête et que c'est une super idée ! Faudra que j'essaie un jour.
Arph
 
Messages: 4284
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Rémi » Ven 9 Nov 2018 09:47

Merci pour la réponse > Pigé !

Bonne journée à tous !
Rémi
 
Messages: 687
Inscription: Mar 20 Mar 2018 17:27

Re: matos des pros

Messagede 1sanglier » Ven 9 Nov 2018 14:26

Je confirmes super utile !!
1sanglier
 
Messages: 2011
Images: 1
Inscription: Lun 2 Jan 2006 15:09
Localisation: Val d'oise

Re: matos des pros

Messagede bb13 » Ven 9 Nov 2018 15:47

Je pensais qu’on faisait tous ça ! Comme utiliser le profil en montée sur les ascensions inconnues afin de se réguler et de savoir à quelle sauce on va être mangé 8-)
Tarmac SL5 bora 50
Cannondale supersix evo hm bora 35
Scott Scale 29’ dt swiss XR 1501
bb13
 
Messages: 292
Inscription: Sam 19 Oct 2013 17:04
Localisation: Aix en provence

Re: matos des pros

Messagede mikesamborey » Ven 9 Nov 2018 20:22

bb13 a écrit:Je pensais qu’on faisait tous ça ! Comme utiliser le profil en montée sur les ascensions inconnues afin de se réguler et de savoir à quelle sauce on va être mangé 8-)


Exactement, je fais comme toi. C'est bien utile.
Il ya quand même du bon à la technologie :D
mikesamborey
 
Messages: 537
Inscription: Jeu 14 Mar 2013 14:09

Re: matos des pros

Messagede splitwee » Mar 13 Nov 2018 09:11

Rachmaninov a écrit:Dans les faits le port du casque à vélo n'a pas changé grand chose, grosso-modo il n'y a pas plus ni moins de morts en course qu'à l'époque sans casque, en réalité le casque protège seulement des blessures superficielles au crâne. C'est déjà pas mal d'où son utilité, mais l'effet pervers est que trop de cyclistes se croient bien à l'abri et prennent ainsi plus de risques grâce au casque. Mais le casque ne protège pas la face, pas d'une rupture des cervicales beaucoup plus radicale en cas de mauvaise chute (si on allait au bout du raisonnement sécuritaire il faudrait un casque intégral de pilote de F1 avec système Hans et pas un petit casque de cycliste de 200g :D ), et quand un choc est vraiment violent avec ou sans casque c'est la mort (ou la paralysie), ce n'est pas tant la fracture saignante du crâne qui est mortelle (au contraire parfois elle évite qu'un oedème compresse le cerveau contre les parois du crâne entraînant la mort) mais plutôt l'onde de choc due à la violence de l'impact même sans fracture de la boite crânienne, c'est ainsi que beaucoup de boxeurs mis ko ou de motards casqués sont morts sans aucune blessure ouverte à la tête. Une chute à 15-20km/h dans une montée de col même en tapant la tête sans casque sur le sol de la route constituera vraiment un risque infime de vous blesser gravement au crâne, par contre taper la tête à 40km/h contre un tronc d'arbre, un poteau, un muret même avec le casque de cycliste vous y passerez. Bien sûr une issue dramatique peut toujours arriver même à très faible vitesse, comme chaque année des piétons décèdent en faisant une simple chute en marchant (surtout des personnes âgées) doit-on pour autant rendre obligatoire le port du casque aux piétons ?



C'est juste n'importe quoi ce que tu écris, je pensais pas que, de nos jours, des gens pouvaient encore penser ces âneries. :o
Un grand nombre d'études SCIENTIFIQUES (et non de jugements personnels comme les tiens) prouvent le contraire.
Idem pour tes histoires de température avec/sans casque...:roll:
splitwee
 
Messages: 840
Inscription: Ven 8 Déc 2006 00:04
Localisation: Suisse

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mar 13 Nov 2018 13:12

+1.

L'une des principales (la principale ?) cause de mort à vélo, c'est la tête qui heurte le trottoir, donc en ville, et généralement pas à grande vitesse. Typiquement le cas où le port d'un casque fait une très grande différence. Après c'est sûr que si tu fais une Casartelli (ou une Gilbert comme cet été mais sans avoir de bol), tu te tueras avec ou sans casque. Mais à nouveau, dégringoler un col sur route ouverte à vélo à plus de 90 à l'heure, ce n'est clairement pas la majorité des usages du vélo dans son ensemble.
Arph
 
Messages: 4284
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Léa.Stana » Mar 13 Nov 2018 19:58

Tout à fait d'accord avec Rachmaninof sur le fait que le casque protège surtout des blessures superficielles et vous évite de rentrer chez vous la tête en sang tel un Bernard Hinaut à l'époque (qui n'en est pas mort ni blessé grave pour autant), à ce titre l'usage du casque n'est donc pas tout à fait inutile comme il dit.
Les croyances ont la vie dure, certains s'imaginent encore qu'un petit casque de vélo va les sauver de la mort... mais ce n'est pas nouveau, les croyants ont pour habitude de nier la réalité, oui les faits sont là : presque un siècle de course cycliste sans casque et des milliers de chutes sur la tête non protégée à haute vitesse dans des arrivées au sprint, dans les descentes de col, dans les pelotons massifs, tiens comme c'est étrange... quasiment pas de morts ou blessés très graves à la tête (ou si peu que le chiffre est ridicule par rapport au nombre de chutes et d'années de compétition sans casque).
Oui le danger mortel n'est pas tant de tomber sur la route sans casque mais surtout de rencontrer dans sa chute un obstacle fixe qui va vous stopper net ou heurter un élément comportant un angle vif ou tranchant, le casque n'aurait pas sauvé Casartelli pour autant.
Quant à faire un comparatif ridicule avec le nombre important de cyclistes urbains sans casque qui se tuent, ça ne tient pas la route car l'immense majorité des accidents mortels ou très graves (et je sais de quoi je parle vu mon métier...) ce sont des cyclistes qui se font percuter violemment par des voitures d'une tonne (et plus quand c'est un camion...) et pas des petites chutes en solo contre un trottoir (bien que ça peut effectivement arriver).Des cyclistes casqués qui font une très mauvaise rencontre avec un fou du volant terminent tout autant au cimetière.
En tous cas le scénario d'une voiture venant à contre-sens frapper de face de plein fouet un cycliste on ne le trouvera pas (normalement) dans une montée de col au Tour de France :D
Je suis donc tout à fait favorable à la possibilité de se débarrasser du casque dans le dernier col avec arrivée au sommet, et pas besoin de toute une organisation pour récupérer les casques, ils pourront en faire cadeau aux spectateurs qui seront bien contents. Ce n'est pas la perte de quelques casques sur 3 ou 4 arrivées au sommet autorisées qui va ruiner le fournisseur d'une équipe !
Léa.Stana
 
Messages: 94
Inscription: Lun 11 Sep 2017 10:36

Re: matos des pros

Messagede teamdindon » Mar 13 Nov 2018 21:41

Quitte à raconter n'importe quoi, autant les autoriser à retirer le casque en descente pour parfaire leur style puisque selon certains ça ne sert à rien sur un choc violent à grand vitesse, et à le rendre obligatoire en montée où il pourra les sauver d'une mauvaise chute la tête la première à 20 km/h après avoir accroché la poignée de la glacière d'un spectateur.
Avatar de l’utilisateur
teamdindon
 
Messages: 2446
Inscription: Mar 19 Avr 2005 07:32
Localisation: Villeurbanne

Re: matos des pros

Messagede RPM » Mar 13 Nov 2018 22:02

Léa.Stana a écrit:Tout à fait d'accord avec Rachmaninof sur le fait que le casque protège surtout des blessures superficielles et vous évite de rentrer chez vous la tête en sang tel un Bernard Hinaut à l'époque .../...

... je sais de quoi je parle vu mon métier.


et c'est quoi ton métier par curiosité ? parce que là ...

le casque, tout en polystyrène (ou matière équivalente) qu'il soit, joue un rôle énorme dans l’absorption et la dispersion de l'énergie du choc (ce qui va causer des dégâts au cerveau par exemple). C'est surement pas pour uniquement protéger des "égratignures". D'ailleurs, il est tout a fait normal qu'il se casse sous le choc (comme la carrosserie d'une voiture doit se déformer dans un accident et pas rester intacte ...)

j'ai perso malheureusement déjà fait deux chutes sur la tête :
- une en faisant le con avec un skate, vitesse faible, pas de casque (connerie), choc sur le bitume : à peine éraflé mais commotion avec perte de connaissance. J'en ai gardé une altération du goût et de l'odorat à vie.
- l'autre fut une chute en descendant un col à 70 km/h, percuté par un animal sauvage. La aussi la tête a tapé le bitume avec la violence qu'on peut imaginer. Casque explosé bien sur (c'est son rôle) mais crane intact, pas de perte de connaissance (même si ça tournait un peu) et à peine un petit mal au crane. Finalement je m'en suis tiré avec de sévères abrasions cutanées mais pas de séquelle.

Ma religion sur la sujet est faite. Après, perso, j'oblige personne à porter le casque, certains fument, d'autres boivent, chacun fait ce qu'il veut ... sauf les pros qui ont un devoir d'exemplarité auprès du reste des pratiquants. D'ailleurs, je serai curieux de savoir combien enlèveraient le casque si on les y autorisaient.

mais tout ça rentrera bientôt dans les mœurs des futures génération, comme il est entré dans les mœurs le fait de mettre sa ceinture en voiture.
RPM
 
Messages: 341
Inscription: Lun 14 Sep 2015 10:16

Re: matos des pros

Messagede Seb-@. » Mar 13 Nov 2018 22:19

A lire certains, on a l'impression que le méchant automobiliste est le principal responsable des morts à vélo. En effet, nous avons tous été frôlés, nous avons tous eu à freiner en catastrophe ou à mettre un coup de guidon pour éviter un accident sur un refus de priorité. Mais, vraiment, à ne pas voir la réalité en face, les sceptiques du casque sont tout aussi responsables. Je n'y ai pas vraiment fait attention mais ce sont peut-être aussi les mêmes qui ne voient pas les feux rouges, et j'en passe ?

Continuez les gars, c'est ce qu'on appelle la sélection naturelle :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Seb-@.
 
Messages: 7687
Inscription: Sam 18 Mar 2006 12:26
Localisation: 28 & 91

Re: matos des pros

Messagede Seb-@. » Mar 13 Nov 2018 22:25

RPM a écrit:mais tout ça rentrera bientôt dans les mœurs des futures génération, comme il est entré dans les mœurs le fait de mettre sa ceinture en voiture.


Le parallèle est intéressant : aux débuts du sport auto, le casque de cuir ne protégeait que des petites projections et les pilotes étaient réfractaires à un dispositif de retenue (on ne parlait pas de harnais 5 points...), aujourd'hui aucun pilote pro n'aurait envie de rouler sans casque, ni Hans (lui aussi a connu ses réfractaires, mais en moins de 20 ans il a sauvé des centaines de vies), ni harnais.
Avatar de l’utilisateur
Seb-@.
 
Messages: 7687
Inscription: Sam 18 Mar 2006 12:26
Localisation: 28 & 91

Re: matos des pros

Messagede Modo » Mer 14 Nov 2018 06:45

merci de revenir au sujet.

il n'y a pas à avoir de débat sur le casque. Le vélo; c'est avec un casque.
Modo
Moderateur
 
Messages: 2161
Inscription: Lun 31 Oct 2005 10:51

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 14 Nov 2018 11:59

@leastana : où tu as vu qu’on avait dit qu’un casque aurait sauvé Casartelli ?
Arph
 
Messages: 4284
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 14 Nov 2018 15:07

Arph a écrit:L'une des principales (la principale ?) cause de mort à vélo, c'est la tête qui heurte le trottoir, donc en ville, et généralement pas à grande vitesse.


Ça c'est pas vrai, my bad. Pour "factualiser" (affreux néologisme) le débat (chiffres 2017 de la sécurité routière) :
- 173 tués à vélo, 60 sans casque
- cause principale des décès : blessures à la tête
- 46% des morts sans casque, 39% des blessés sans casque
- 39% des décès dans des collisions avec d'autres véhicules (donc 61% sans collision avec un véhicule aurait dit La Palisse)
- 32% des décès en intersection : si on considère que tous les accidents mortels en intersection impliquent un véhicule (on oublie le cas peu probable du gars qui se tue en shootant un piéton à un carrefour ou en tombant tout seul au milieu d'un carrefour), 26% des accidents mortels "seulement" impliquent des véhicules hors intersection, le cas où ton casque à le moins de chance de te sauver la vie, donc dans 74% des cas le casque a des chances de sauver la vie du cycliste, donc je vais le mettre mettre pour aller chercher le pain ^^
- 7% des décès où le cycliste est le seul usager impliqué --> Casartelli, c'est vraiment pas le cas le plus courant

Seb-@. a écrit:A lire certains, on a l'impression que le méchant automobiliste est le principal responsable des morts à vélo. En effet, nous avons tous été frôlés, nous avons tous eu à freiner en catastrophe ou à mettre un coup de guidon pour éviter un accident sur un refus de priorité. Mais, vraiment, à ne pas voir la réalité en face, les sceptiques du casque sont tout aussi responsables. Je n'y ai pas vraiment fait attention mais ce sont peut-être aussi les mêmes qui ne voient pas les feux rouges, et j'en passe ?

Continuez les gars, c'est ce qu'on appelle la sélection naturelle :mrgreen:


+1, c'est illustré par les chiffres plus hauts. J'ai pas mis la proportion d'accidents mortels dans lesquels le cycliste est totalement ou partiellement responsable par type d'accident parce qu'on ne la trouve pas dans le rapport, mais dans l'ensemble c'est 50% des accidents mortels. A une intersection hors agglomération c'est 70% (ce cas particulier est donné).

Donc mettre un casque et respecter les règles de priorité, ça limite quand même vachement le risque de se faire tuer ^^ Et on a vachement plus de "chances" au quotidien de se prendre une portière en ville et de tomber sur la tête que de faire un saut de l'ange dans un virage en descente de col.


Et un peu de lecture issue du rapport 2017 de la Sécurité Routière :

Les gens qui sont censés savoir de quoi ils parlent a écrit:Selon une étude de l’Ifsttar, le port du casque diminuerait le risque de blessures sérieuses (M.AIS 3) à la tête de 67 % chez les cyclistes blessés en agglomération et de 93 % chez les cyclistes blessés hors agglomération. Le risque de blessures au visage serait diminué de 28 %3. Le projet TEVU de l’université de Strasbourg (page 130 du bilan 2016 de la sécurité routière), confirme la forte réduction du risque de fracture crânienne.
D’après l’IRTAD (rapport 2013), qui regroupe les statistiques des pays de l’OCDE, la mortalité cycliste entre 1990 et 2011 a baissé de - 45 % dans les pays n’ayant aucune réglementation sur le port du casque cycliste, contre - 53 % dans les pays ayant commencé à le rendre obligatoire pour certains usagers (enfants) ou certaines circonstances (milieu urbain ou interurbain).


Je laisse ceux parmi vous qui ont l'esprit plus académique que le mien aller lire les études citées.
Arph
 
Messages: 4284
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Modo » Mer 14 Nov 2018 15:35

hum hum, merci de revenir au sujet.

Toute prochaine poursuite du débat casque/pas casque sera effacée.
Modo
Moderateur
 
Messages: 2161
Inscription: Lun 31 Oct 2005 10:51

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 14 Nov 2018 16:45

Merci de ne pas avoir fait disparaître ma modeste bafouille ^^
Arph
 
Messages: 4284
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede pastronef » Sam 17 Nov 2018 21:41

Rompoot-Crelan avec cadres Factor en 2019

pour le VTT Marotte reste avec Cannondale jusqu´en 2020 (avec Fumic et Avancini)

groupes de Astana et EF-Cannondale pas encore confirmés pour 2019 (peut etre finalement le nouveau groupe FSA?)
pastronef
 
Messages: 116
Inscription: Ven 16 Aoû 2013 19:46
Localisation: Italia

Re: matos des pros

Messagede pastronef » Mer 28 Nov 2018 20:44

DiData continue avec roues Enve. et ils auront Assos comme sponsor des tenues

Lotto-Soudal continue avec chaussures Gaerne
pastronef
 
Messages: 116
Inscription: Ven 16 Aoû 2013 19:46
Localisation: Italia

PrécédenteSuivante

Retourner vers Route

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: albator83, Etienne et 7 invités