En montée... Quelle fréquence ?

Pour discuter des programmes, alimentation, etc...

En montée... Quelle fréquence ?

Messagede smog89 » Sam 15 Sep 2018 12:26

Bonjour à tous,

Je suis en train de tester des séances d'entraînement et en particulier de voir si le changement de fréquence de pédalage en montée m'apporterait un "plus".

Je m'explique : habitant loin des cols des Alpes de ma jeunesse, mais y retournant l'été (Haute Savoie et Isère), je m'inscris à Marmotte, Galibier etc.

Je n'ai donc pas la possibilité de faire des cols en dehors de l'été. Quand j'y suis, je peine toujours un peu, et j'ai cette année "testé" de monter avec une fréquence de pédalage bien plus élevée.

Ça se passe plutôt bien (Col de Porte par ex., très bien passé) mais je me pose la question suivante : ma fréquence cardiaque monte davantage (en moyenne +5 à 10 pulsations) ; est-ce que je dois persévérer à m'entraîner ainsi en me disant qu'avec l'habitude ma FC baissera pour la même fréquence de pédalage, ou bien dois-je réduire cette fréquence pour "calmer" le coeur sachant que sur les cyclosportives il y a l'enchainement de cols et donc la durée d'effort bien plus longue ?

Je précise qu'à l'entrainement vers chez moi, sur des cotes de 1 à 2 km, l'hypervélocité me fait monter le cœur mais je maintiens une bonne vitesse. C'est plus éprouvant sur la durée je pense.
Evidemment je n'ai pas de repères de puissance, encore moins de capteur de puissance, donc je ne peux m'appuyer dessus.

Merci pour votre aide, les spécialistes.
smog89
 
Messages: 908
Inscription: Mer 1 Aoû 2012 09:23

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede Thomasss » Dim 16 Sep 2018 06:20

smog89 a écrit:Bonjour à tous,

Je suis en train de tester des séances d'entraînement et en particulier de voir si le changement de fréquence de pédalage en montée m'apporterait un "plus".

Je m'explique : habitant loin des cols des Alpes de ma jeunesse, mais y retournant l'été (Haute Savoie et Isère), je m'inscris à Marmotte, Galibier etc.

Je n'ai donc pas la possibilité de faire des cols en dehors de l'été. Quand j'y suis, je peine toujours un peu, et j'ai cette année "testé" de monter avec une fréquence de pédalage bien plus élevée.

Ça se passe plutôt bien (Col de Porte par ex., très bien passé) mais je me pose la question suivante : ma fréquence cardiaque monte davantage (en moyenne +5 à 10 pulsations) ; est-ce que je dois persévérer à m'entraîner ainsi en me disant qu'avec l'habitude ma FC baissera pour la même fréquence de pédalage, ou bien dois-je réduire cette fréquence pour "calmer" le coeur sachant que sur les cyclosportives il y a l'enchainement de cols et donc la durée d'effort bien plus longue ?

Je précise qu'à l'entrainement vers chez moi, sur des cotes de 1 à 2 km, l'hypervélocité me fait monter le cœur mais je maintiens une bonne vitesse. C'est plus éprouvant sur la durée je pense.
Evidemment je n'ai pas de repères de puissance, encore moins de capteur de puissance, donc je ne peux m'appuyer dessus.

Merci pour votre aide, les spécialistes.


Salut,

Donne une valeur à ces cadences dont tu parles, que l'on sache ce que tu appelles fréquence élevée.

En théorie, la force est la qualité qui vient à manquer en premier. Ce qui veut dire, que toujours en théorie, plus on tourne les jambes, moins on fatigue le muscle, et que l'effort peut être soutenu longtemps.

Mais comme ce n'est jamais simple, on ne peut pas raisonner comme ça, car suivant l'individu les différences sont marquées, et comme tu l'as remarqué, avec une cadence plus élevée, la FC peut monter. FC qui monte, c'est aussi plus d'énergie dépensée.

C'est à toi de trouver la cadence qui te correspond au moment M, et il ne me semble pas judicieux de vouloir à tout prix suivre un objectif de cadence.
Je ne pense pas qu'il y ait une cadence idéale, car suivant la condition physique du jour, la température, la vitesse d'ascension.... ça change. Entre 60 et 100 t'es dans les clous.

Par contre à l'entraînement tu peux travailler ça, par exemple en faisant des séries ou même des sorties avec cadence imposée. (exemple, des séries en bosse à 110/min)

Pour revenir sur la puissance, ce n'est pas la cadence qui va donner ta puissance. En bosse, à vitesse de déplacement égale, la puissance est identique, que tu sois à 30 ou à 150 rpm.
Mais plus la fréquence de pédalage augmente, moins la contraction musculaire et la coordination sont efficaces. Ce qui explique l'augmentation de la FC pour une même puissance. Mais ce moment où la qualité de pédalage se dégrade est propre à chacun.
Thomasss
 
Messages: 204
Inscription: Mar 31 Jan 2017 12:46

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede ThierryG » Dim 16 Sep 2018 13:49

Tu as constaté qu'une fréquence plus importante te permettait de maintenir une vitesse supérieure. C'est tout à fait normal, nous avons spontanément tendance à tourner plus vite les jambes lorsque nous avons besoin de puissance. Conséquence, tu le dis toi-même, la fréquence cardiaque augmente également (de même que le souffle s'accélère). Mais cette stratégie est moins rentable sur le plan énergétique, surtout lorsque nous n'avons pas besoin de développer toute notre puissance. Les records de l'heure sont réalisés à un peu plus de 100 tr/min… et le promeneur du dimanche se contente de 60 tr/min, la logique est respectée.

Un autre paramètre en prendre en compte : pédaler en force impose davantage de contraintes articulaires et musculaires. On est donc coincé entre des impératifs contradictoires : ne pas pédaler trop vite pour économiser le carburant mais ne pas pédaler trop en force pour préserver ses articulations et ses muscles. Il s'agit de trouver un compromis, comme toujours.

Par contre, je ne sais pas pourquoi nous avons tendance à pédaler d'autant plus lentement que le pourcentage de la côte s'accentue. Grimper un col à 75 tr/min semble naturel alors qu'on se calera plutôt vers 90 tr/min pour développer la même puissance sur le plat.
ThierryG
 
Messages: 229
Inscription: Mar 2 Mai 2017 16:22

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede smog89 » Lun 17 Sep 2018 17:45

Merci pour vos réponses qui me sont très instructives.

Thomasss : je dirais vers les 80 à 85 tours par minute alors que je monte plutôt dans les 70 maxi "normalement" sur un développement plus gros.

J'ai bien compris ce que vous me dites. Mais du coup, si ma FC monte, c'est aussi peut-être parce que je "libère" davantage de puissance ? Pour cela, il faudrait que je compare, sur un même tronçon, l'ensemble (vitesse + fréquence de pédalage + FC) ?
Parce qu'il me semble que je vais un peu plus vite à cette fréquence de pédalage (le Col de Porte à environ 14 km/h de moyenne alors que j'étais plutôt vers les 13 les années précédentes (c'est pas terrible par rapport à beaucoup ici mais je ne suis pas un costaud malheureusement)... mais est-ce comparable si ce n'est "que" le résultat de plus de km et d'entrainement dans les jambes ?? Donc si je vais plus vite, c'est que je libère plus de puissance, donc FC et rythme respiratoire plus grands en fait. Mais la question est : ok, tiendrai-je aussi longtemps ?
Si je comprends bien, vu que je vais plus vite, et que vraisemblablement mon rendement énergétique est moins bon à haute fréquence, je devrais le payer sur une longue distance. Donc il me faudrait finalement revenir à un fréquence un peu en dessous sur une cyclosportive, et réserver une haute fréquence sur des distances plus courtes, uniquement à l'entraînement ?

Merci pour votre aide précieuse. Je suis un peu perdu sur la "théorie" même si je sais que de toute façon seule la pratique m'éclairera complètement sur ma physiologie.
smog89
 
Messages: 908
Inscription: Mer 1 Aoû 2012 09:23

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede splitwee » Lun 17 Sep 2018 18:57

80 tours/min n'est pas une haute fréquence.
En général, la fréquence moyenne cible est aux environs de 90RPM, à moduler en fonction des athlètes et de leurs qualités.
Souvent, on est limité par son développement pour pouvoir garder cette cadence (ou par sa caisse, selon comment on voit les choses... ;) )
splitwee
 
Messages: 800
Inscription: Ven 8 Déc 2006 00:04
Localisation: Suisse

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede Thomasss » Lun 17 Sep 2018 20:03

smog89 a écrit:Merci pour vos réponses qui me sont très instructives.

Thomasss : je dirais vers les 80 à 85 tours par minute alors que je monte plutôt dans les 70 maxi "normalement" sur un développement plus gros.

J'ai bien compris ce que vous me dites. Mais du coup, si ma FC monte, c'est aussi peut-être parce que je "libère" davantage de puissance ? Pour cela, il faudrait que je compare, sur un même tronçon, l'ensemble (vitesse + fréquence de pédalage + FC) ?
Parce qu'il me semble que je vais un peu plus vite à cette fréquence de pédalage (le Col de Porte à environ 14 km/h de moyenne alors que j'étais plutôt vers les 13 les années précédentes (c'est pas terrible par rapport à beaucoup ici mais je ne suis pas un costaud malheureusement)... mais est-ce comparable si ce n'est "que" le résultat de plus de km et d'entrainement dans les jambes ?? Donc si je vais plus vite, c'est que je libère plus de puissance, donc FC et rythme respiratoire plus grands en fait. Mais la question est : ok, tiendrai-je aussi longtemps ?
Si je comprends bien, vu que je vais plus vite, et que vraisemblablement mon rendement énergétique est moins bon à haute fréquence, je devrais le payer sur une longue distance. Donc il me faudrait finalement revenir à un fréquence un peu en dessous sur une cyclosportive, et réserver une haute fréquence sur des distances plus courtes, uniquement à l'entraînement ?

Merci pour votre aide précieuse. Je suis un peu perdu sur la "théorie" même si je sais que de toute façon seule la pratique m'éclairera complètement sur ma physiologie.


Encore une fois, difficile de déterminer une cadence cible, sans connaître tes qualités, ta position....

Il faut essayer. Trouve une bosse ou col que tu connais parfaitement, et fait des séries de 10min, une à 75, une à 80 et une à 85. Essaie de garder la même vitesse, même puissance donc. Tu verras rapidement quelle fréquence te convient le mieux.
Thomasss
 
Messages: 204
Inscription: Mar 31 Jan 2017 12:46

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede smog89 » Mar 18 Sep 2018 09:32

splitwee a écrit:80 tours/min n'est pas une haute fréquence.
En général, la fréquence moyenne cible est aux environs de 90RPM, à moduler en fonction des athlètes et de leurs qualités.
Souvent, on est limité par son développement pour pouvoir garder cette cadence (ou par sa caisse, selon comment on voit les choses... ;) )


Oui, effectivement. J'ai vérifié ce matin, c'est plutôt vers les 90 tours par minute dont je parlais (je n'ai pas de capteur pour la fréquence).

Ok, merci Thomasss, je vais tester ça et voir les graphiques fréquence/FC à vitesse donnée. Mais on est bien d'accord, à vitesse donnée, si ma FC est plus élevée que sur un autre développement, c'est que ma fréquence de pédalage n'est pas optimale ?
smog89
 
Messages: 908
Inscription: Mer 1 Aoû 2012 09:23

Re: En montée... Quelle fréquence ?

Messagede ThierryG » Mar 18 Sep 2018 12:41

Le moteur humain se comporte finalement comme celui de nos voitures : la puissance maximale est atteinte à un certain régime, par exemple 6000 tr/min, alors que la consommation spécifique (la "ration" qu'ingurgite chaque cheval) est la plus faible à un régime sensiblement inférieur, par exemple 3250 tr/min. Il y a tout de même une différence importante, le moteur de la voiture ne s'épuise pas pendant un long voyage, il suffit de remplir le réservoir à temps.
ThierryG
 
Messages: 229
Inscription: Mar 2 Mai 2017 16:22


Retourner vers Entrainement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités