matos des pros

Pour discuter des dernières trouvailles permettant d'alléger son vélo de route.

Re: matos des pros

Messagede LewOlive » Ven 5 Oct 2018 14:15

teamdindon a écrit:
RPM a écrit:
frederic ostian a écrit:Comme tu dis c'est un grand débat depuis un moment cette règle des 6,8. Perso j'ai un peu changé de fusil d'épaule. Je pensais qu'il fallait la baisser. Et puis finalement pour le principe de l'équité je me dis que ça n'est peut être pas trop mal.


ben les 6,8 kg pour tout le monde c'est pas ce qu'il y a de plus équitable. ça représente un surplus de poids de 13,6% pour un petit gabarit de 50 kg et seulement 9,7% pour un gabarit de 70 kg ...


C'est vrai que l'idéal serait d'avoir un poids de vélo proportionnel au poids du coureur mais c'est vraiment compliqué à mettre en place et à gérer au fil de la saison (cf les catégories de poids dans les sports de combat)


C'est à mon avis un des travers (parmi d'autres) qui explique que des coureurs comme Dumoulin finissent les HC à 10s des meilleurs grimpeurs du monde. Une limite de poids a sans doute aussi évité des accidents graves et permis de progresser avec un certain succès vers des gains marginaux plus efficaces que le poids: résistance au roulement, roulements céramique, textile aéro, mesures posturales aéro, vélos systèmes aéro...
http://www.velo-perso.com

Distributeur France DeFeet et Ciamillo
Revendeur Rotor et CyclincCeramic
LewOlive
 
Messages: 1788
Images: 10
Inscription: Dim 9 Mar 2008 20:46

Re: matos des pros

Messagede Kipukipet » Ven 5 Oct 2018 14:49

teamdindon a écrit:
RPM a écrit:
frederic ostian a écrit:Comme tu dis c'est un grand débat depuis un moment cette règle des 6,8. Perso j'ai un peu changé de fusil d'épaule. Je pensais qu'il fallait la baisser. Et puis finalement pour le principe de l'équité je me dis que ça n'est peut être pas trop mal.


ben les 6,8 kg pour tout le monde c'est pas ce qu'il y a de plus équitable. ça représente un surplus de poids de 13,6% pour un petit gabarit de 50 kg et seulement 9,7% pour un gabarit de 70 kg ...


C'est vrai que l'idéal serait d'avoir un poids de vélo proportionnel au poids du coureur mais c'est vraiment compliqué à mettre en place et à gérer au fil de la saison (cf les catégories de poids dans les sports de combat)


Pas d'accord, par principe le sport n'est pas équitable. C'est l'égalité des règles pour tous qui compte. Les différences de gabarit font la beauté du vélo, c'est dommage de vouloir les gommer, ne-fût ce qu'en partie.
Kipukipet
 
Messages: 448
Inscription: Sam 20 Sep 2014 11:58

Re: matos des pros

Messagede LewOlive » Ven 5 Oct 2018 14:52

Si on pouvait laisser faire les choses, à savoir qu'un grimpeur de 55kg puisse rouler avec un vélo light de 5,5kg et un rouleur de 80kg avec un vélo de 6,2kg, de sorte que si le rouleur veut atteindre le poids du vélo du grimpeur, il ne pourrait le faire qu'en renonçant à une baisse de rigidité par exemple. Bref, comme avant !
http://www.velo-perso.com

Distributeur France DeFeet et Ciamillo
Revendeur Rotor et CyclincCeramic
LewOlive
 
Messages: 1788
Images: 10
Inscription: Dim 9 Mar 2008 20:46

Re: matos des pros

Messagede xterragirl » Ven 5 Oct 2018 15:35

Quelle conversation, whaou, vous en êtes à combien de pastis ?
Location pour stages cycliste au Ventoux : https://www.airbnb.fr/rooms/6906172
xterragirl
 
Messages: 1893
Inscription: Ven 4 Mai 2012 19:24

Re: matos des pros

Messagede frederic ostian » Ven 5 Oct 2018 16:59

xterragirl a écrit:Quelle conversation, whaou, vous en êtes à combien de pastis ?

6,8. Mais là aussi l'impact n'est pas le même en fonction du gabarit :lol:
frederic ostian
 
Messages: 422
Inscription: Ven 29 Mai 2009 14:29
Localisation: grenoble

Re: matos des pros

Messagede pLOOK » Ven 5 Oct 2018 18:06

RPM a écrit:
frederic ostian a écrit:Comme tu dis c'est un grand débat depuis un moment cette règle des 6,8. Perso j'ai un peu changé de fusil d'épaule. Je pensais qu'il fallait la baisser. Et puis finalement pour le principe de l'équité je me dis que ça n'est peut être pas trop mal.


ben les 6,8 kg pour tout le monde c'est pas ce qu'il y a de plus équitable. ça représente un surplus de poids de 13,6% pour un petit gabarit de 50 kg et seulement 9,7% pour un gabarit de 70 kg ...


Ouais, mais le petit gabarit a moins de prise au vent. Par souci d'équité il faudrait l'affubler d'un parachute.
:mrgreen:

A+
T.
pLOOK
 
Messages: 588
Inscription: Mer 10 Sep 2008 18:47

Re: matos des pros

Messagede frederic ostian » Sam 6 Oct 2018 10:57

pLOOK a écrit:
RPM a écrit:
frederic ostian a écrit:Comme tu dis c'est un grand débat depuis un moment cette règle des 6,8. Perso j'ai un peu changé de fusil d'épaule. Je pensais qu'il fallait la baisser. Et puis finalement pour le principe de l'équité je me dis que ça n'est peut être pas trop mal.


ben les 6,8 kg pour tout le monde c'est pas ce qu'il y a de plus équitable. ça représente un surplus de poids de 13,6% pour un petit gabarit de 50 kg et seulement 9,7% pour un gabarit de 70 kg ...


Ouais, mais le petit gabarit a moins de prise au vent. Par souci d'équité il faudrait l'affubler d'un parachute.
:mrgreen:

A+
T.

:lol: :lol: :lol:
frederic ostian
 
Messages: 422
Inscription: Ven 29 Mai 2009 14:29
Localisation: grenoble

matos des pros

Messagede jordi.montesinos » Dim 7 Oct 2018 04:49

frederic ostian a écrit:
jordi.montesinos a écrit:Pour ce qui est de Valverde et les différentes tailles de Bora. Vous partez du principe qu’il utilise des roues standard ce qui me surprendrait beaucoup.
Pour ce genre d’événement il est courant d’avoir des pièces spéciales, jantes plus fines niveau piste de freinage, moyeux allégés... donc difficile de comparer.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


Tu as raison certains équipements sont spécifiques. Mais franchement il y a beaucoup de fantasmes autour de matériel sensé être réservé aux pros (même aux cadors). La très grande majorité du matériel est identique à ce que l'on trouve dans le commerce (pour le haut de gamme). Sur les vêtements c'est du sur mesure pour beaucoup (peaux de cuissards, longueur de manche et de cuissard, combines de CLM etc...) mais sur le matos vélo c'est quasi tout le temps du standard. Quand tu vois la performance d'une Bora Ultra tu te demandes quel interêt d'avoir une roue spécifique (je parle hors réglage particuliers ou petite spécificité). Mais j'imagine mal une jante différente... Je ne suis pas non plus chez Movistar et tu as peut être eu des sons de cloches différents... Mais ayant vu de très pres au moins 2 grosses équipes (dont une grosse world tour) c'était tout du standard. Standard haut niveau j'entends bien :lol: .


Rien de très récent mais il n’y a pas de raisons que les exemples que j’avais se soient arrêtés. Jantes plus fines au niveau du freinage était assez courant. Mais cela allait jusqu’à des roues faites pour durer 3 étapes et qui étaient vraiment vraiment light.
J’ai aussi quelques roues avec des moyeux extérieurement identiques aux modèles Stan mais avec des axes spéciaux, des roulements de taille différente, pas d’ajustement du jeu (prédéterminé par l’axe lui même), des pièces titane un peu partout et j’avais un moyeu dont la roue libre avait des revêtements NiTi (ou équivalent) pour réduire le frottement.



Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
jordi.montesinos
 
Messages: 285
Inscription: Ven 22 Avr 2005 18:56

Re: matos des pros

Messagede frederic ostian » Dim 7 Oct 2018 08:38

jordi.montesinos a écrit:
frederic ostian a écrit:
jordi.montesinos a écrit:Pour ce qui est de Valverde et les différentes tailles de Bora. Vous partez du principe qu’il utilise des roues standard ce qui me surprendrait beaucoup.
Pour ce genre d’événement il est courant d’avoir des pièces spéciales, jantes plus fines niveau piste de freinage, moyeux allégés... donc difficile de comparer.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


Tu as raison certains équipements sont spécifiques. Mais franchement il y a beaucoup de fantasmes autour de matériel sensé être réservé aux pros (même aux cadors). La très grande majorité du matériel est identique à ce que l'on trouve dans le commerce (pour le haut de gamme). Sur les vêtements c'est du sur mesure pour beaucoup (peaux de cuissards, longueur de manche et de cuissard, combines de CLM etc...) mais sur le matos vélo c'est quasi tout le temps du standard. Quand tu vois la performance d'une Bora Ultra tu te demandes quel interêt d'avoir une roue spécifique (je parle hors réglage particuliers ou petite spécificité). Mais j'imagine mal une jante différente... Je ne suis pas non plus chez Movistar et tu as peut être eu des sons de cloches différents... Mais ayant vu de très pres au moins 2 grosses équipes (dont une grosse world tour) c'était tout du standard. Standard haut niveau j'entends bien :lol: .


Rien de très récent mais il n’y a pas de raisons que les exemples que j’avais se soient arrêtés. Jantes plus fines au niveau du freinage était assez courant. Mais cela allait jusqu’à des roues faites pour durer 3 étapes et qui étaient vraiment vraiment light.
J’ai aussi quelques roues avec des moyeux extérieurement identiques aux modèles Stan mais avec des axes spéciaux, des roulements de taille différente, pas d’ajustement du jeu (prédéterminé par l’axe lui même), des pièces titane un peu partout et j’avais un moyeu dont la roue libre avait des revêtements NiTi (ou équivalent) pour réduire le frottement.



Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


A une époque il y avait en effet pas mal de "customisation". Avec le but d'arriver à la limite de poids. Maintenant qu'il est devenu plus facile d'y être j'ai l'impression que le matos s'est "standardisé". Avec également la qualité du haut de gamme actuel qui est devenu d'un très très bon niveau...
frederic ostian
 
Messages: 422
Inscription: Ven 29 Mai 2009 14:29
Localisation: grenoble

Re: matos des pros

Messagede RPM » Dim 7 Oct 2018 13:11

pLOOK a écrit:
RPM a écrit:
frederic ostian a écrit:Comme tu dis c'est un grand débat depuis un moment cette règle des 6,8. Perso j'ai un peu changé de fusil d'épaule. Je pensais qu'il fallait la baisser. Et puis finalement pour le principe de l'équité je me dis que ça n'est peut être pas trop mal.


ben les 6,8 kg pour tout le monde c'est pas ce qu'il y a de plus équitable. ça représente un surplus de poids de 13,6% pour un petit gabarit de 50 kg et seulement 9,7% pour un gabarit de 70 kg ...


Ouais, mais le petit gabarit a moins de prise au vent. Par souci d'équité il faudrait l'affubler d'un parachute.
:mrgreen:

A+
T.


Très drôle effectivement ... sauf que le gabarit est une caractéristique du coureur et qu’un gros gabarit développera (normalement) plus de puissance.
Le vélo n’est pas une caractéristique du coureur et fixer la même limite pour tous n’est pas équitable car plus pénalisante pour des petits gabarits. A l’heure où on mesure la puissance en watt/kg ça paraît évident non ?
Après je conçois que ce soit très difficile à mettre en œuvre et que le gain puisse être faible. Mais à une époque où l’on parle gains marginaux ...
RPM
 
Messages: 230
Inscription: Lun 14 Sep 2015 10:16

Re: matos des pros

Messagede Ajaj » Dim 7 Oct 2018 18:07

J'ai pas l'impression que les gros gabarits soient les premiers a arriver en haut des cols en général, c'est un faux problème. le 6.8 c'est simple ca marche et ca laisse des opportunités de développements. Sinon il faudrait pleins de vélos différents en fonction de chaque gabarit, chaque profil de course, le matos serait jetable etc...
Je trouve ton casque mieux que le evade, un kask bambino lui irait surment bien aussi.
Ajaj
 
Messages: 1485
Inscription: Mer 7 Déc 2011 18:04

Re: matos des pros

Messagede pLOOK » Dim 7 Oct 2018 18:14

Sincèrement je suis sûr que ça ne peut pas marcher à moins de créer des distinctions injustes. Un coureur peut être petit, avoir de grosses cuisses et développer une chiée de watts. Je me souviens de Sam Dumoulin sur piste à Lyon, ben... Etant bien plus grand que lui j'avais une chiée de watts en moins. Et pas la peine de faire un dessin pour savoir qu'un "gros" gabarit n'a pas forcément une puissance délirante, même entraîné. Il y en a plein les pelotons amateurs qui ne passent pas un pont d'autoroute, plein de cyclos de "gros gabarit" bien entraînés qui se traînent bien plus que des petits qui le sont moins.
Ou alors on fait passer des tests de puissance à tout le monde et on délivre un papier qui donne droit à un poids de vélo ? Une enclume pour celui qui est trop fort ?
Alors, pourquoi pas en foot des cages de tailles différentes, en lancer du poids des poids de tailles différentes, en saut de haies des hauteur différentes en fonction de l'entrejambe du coureur, etc, etc...
Surtout que lors des débats sur le sujet avant sa mise en place, la limite de poids d'un vélo a été pensée et pour la sécurité, et sur des critères économiques (norme avec espoir que les prix convergent et deviennent accessibles pour un vélo ayant des caractéristiques qui ne pénalisent pas un compétiteur par rapport à un autre, même pour les compétiteurs des pays en voie de développement, on était en pleine "mondialisation" du cyclisme, on ne parlait que de ça dans les magazines).

A+
T.
pLOOK
 
Messages: 588
Inscription: Mer 10 Sep 2008 18:47

matos des pros

Messagede jordi.montesinos » Dim 7 Oct 2018 19:39

Les 6.8kg datent d’il y a 20 ans effectivement lié à la sécurité. Si je ne dis pas de bêtises un des événements déclencheur a été une chute de Laurent Blanc quand sa potence titane s’est dessoudée en descente et s’est pris une belle vautre.
Il n’y aurait aucun problème de sécurité à atteindre 5kg. Je suis juste à 6 (ok en taille 50) et peut gagner 250g sur la peinture, 100 sur les pédales, 100 sur le guidon, 50 sur la potence, 100 sur les roues (sans tomber dans les roues version nouille), 200 sur le groupe, 50 sur la selle, 50 ou 100 sur les accessoires du cadre... bref 5kg et tu gardes la rigidité et je ne vois pas une seule pièce à risque.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
jordi.montesinos
 
Messages: 285
Inscription: Ven 22 Avr 2005 18:56

Re: matos des pros

Messagede LewOlive » Lun 8 Oct 2018 06:59

pLOOK a écrit:Sincèrement je suis sûr que ça ne peut pas marcher à moins de créer des distinctions injustes. Un coureur peut être petit, avoir de grosses cuisses et développer une chiée de watts. Je me souviens de Sam Dumoulin sur piste à Lyon, ben... Etant bien plus grand que lui j'avais une chiée de watts en moins. Et pas la peine de faire un dessin pour savoir qu'un "gros" gabarit n'a pas forcément une puissance délirante, même entraîné. Il y en a plein les pelotons amateurs qui ne passent pas un pont d'autoroute, plein de cyclos de "gros gabarit" bien entraînés qui se traînent bien plus que des petits qui le sont moins.
Ou alors on fait passer des tests de puissance à tout le monde et on délivre un papier qui donne droit à un poids de vélo ? Une enclume pour celui qui est trop fort ?
Alors, pourquoi pas en foot des cages de tailles différentes, en lancer du poids des poids de tailles différentes, en saut de haies des hauteur différentes en fonction de l'entrejambe du coureur, etc, etc...
Surtout que lors des débats sur le sujet avant sa mise en place, la limite de poids d'un vélo a été pensée et pour la sécurité, et sur des critères économiques (norme avec espoir que les prix convergent et deviennent accessibles pour un vélo ayant des caractéristiques qui ne pénalisent pas un compétiteur par rapport à un autre, même pour les compétiteurs des pays en voie de développement, on était en pleine "mondialisation" du cyclisme, on ne parlait que de ça dans les magazines).

A+
T.


Oui, sauf que quand tu comparers 2 coureurs de la même catégorie, il est rare d'avoir un coureur de 70kg développant moins de watts qu'un coureur de 60kg. Avec un écart de 10kg entre coureurs, c'est déjà plus fréquent. Par contre, si le "gros" va vite au sprint, il peut finir devant le coureur léger en fin de saison, malgré un test PMA très défavorable. Plus on monte dans les catégories, plus ces écarts se resserrent, et les grands coureurs sont devenus parfois de bons grimpeurs, à force de travailler sur le poids et leur fameux rapport poids/puissance en montagne.

Pour en revenir au débat, fixer le seuil à 6kg serait pas mal et permettrait aux grimpeurs de reprendre un peu de poil de la bête.

Si on revient à une solution non réglementée, on aura par exemple Tom Dumoulin avec un vélo de 5,8kg et Simon Yates avec un vélo de 5,4kg. Les rouleurs auront alors des vélos légèrement plus lourds que les grimpeurs, notamment en raison de cadres et périphériques plus grands. Par contre, cela génèrera une forte inflation sur le haut de gamme avec beaucoup de vélos à plus de 10000€.

En l'état actuel des choses, les coureurs ont des vélos de 6,8kg toutes options (capteur, jantes hautes, cadre aéro, freins à disques...). Les vélos de montagne des années 90, c'était quelque chose. Aujourd'hui les différences sont moins visibles entre le vélo de montagne et le vélo des plaines, il faut avoir l'oeil.
http://www.velo-perso.com

Distributeur France DeFeet et Ciamillo
Revendeur Rotor et CyclincCeramic
LewOlive
 
Messages: 1788
Images: 10
Inscription: Dim 9 Mar 2008 20:46

Re: matos des pros

Messagede stam » Lun 8 Oct 2018 10:39

Le plus simple et le plus logique serait de fixer une limite par taille de vélo. 6,5 pour un 48, 7kg pour un 60 par exemple. Ca va dans le sens de l'argument de sécurité (un 48 n'a pas besoin d'être aussi lourd qu'un 60 pour être aussi sûr), ça évite de longs débats sur les courts/épais vs les grands/minces, et ça répond à ceux qui auraient envie de militer ensuite pour des cages de foot à géométrie variable (car au foot, la chaussure de taille 37 est toujours moins lourde que le même modèle en taille 47, peu importe le poids du gazier).
Alors évidemment, il faudrait mesurer la taille du vélo en longueur bdp/selle + selle/cintre, sinon on va retrouver des flahutes de 1,90m sur des cadres taille 48 avec des sorties de selle de 40cm et des potences de 200. :mrgreen:
stam
 
Messages: 1404
Inscription: Ven 19 Sep 2008 15:07

Re: matos des pros

Messagede teamdindon » Lun 8 Oct 2018 10:56

Finalement, vu les usines à gaz que ça implique, je préfère encore largement une limite fixe pour tous, et suffisamment élevée pour que même les juniors/espoirs les moins fortunés puissent avoir accès à la même catégorie de matériel.
Et tant pis pour les petits légers, ils n'auront qu'à se reconvertir comme jockey. Au basket ou en saut en hauteur, ils ne font pas autant de sentiments sur la sélection des morphotypes les plus adaptés.
Avatar de l’utilisateur
teamdindon
 
Messages: 2391
Inscription: Mar 19 Avr 2005 07:32
Localisation: Villeurbanne

Re: matos des pros

Messagede rickyfirst » Lun 8 Oct 2018 11:15

Cela me semble effectivement plus sage. Personne n'a jamais dit ou écrit que le sport et encore moins le sport de haut niveau devait être une activité totalement égalitaire.
rickyfirst
.
 
Messages: 24881
Inscription: Jeu 21 Avr 2005 08:21
Localisation: Belgique

Re: matos des pros

Messagede david38 » Lun 8 Oct 2018 14:00

rickyfirst a écrit:Personne n'a jamais dit ou écrit que le sport et encore moins le sport de haut niveau devait être une activité totalement égalitaire.


+1. Competitions/sport de haut niveau et "activité totalement égalitaire", c'est quand même un peu antinomique...
david38
 
Messages: 301
Inscription: Ven 22 Juil 2011 12:39
Localisation: Grenoble

Re: matos des pros

Messagede Rémi » Lun 8 Oct 2018 14:07

teamdindon a écrit:Et tant pis pour les petits légers, ils n'auront qu'à se reconvertir comme jockey. Au basket ou en saut en hauteur, ils ne font pas autant de sentiments sur la sélection des morphotypes les plus adaptés.


+1000000 !
Rémi
 
Messages: 402
Inscription: Mar 20 Mar 2018 17:27

Re: matos des pros

Messagede lebad » Lun 8 Oct 2018 15:27

Vous avez un problème avec les ptits légers ?? :twisted: :twisted:

:lol:
lebad
 
Messages: 1717
Inscription: Mer 7 Nov 2007 21:10
Localisation: St Etienne et 26/07

Re: matos des pros

Messagede benoitgir » Lun 8 Oct 2018 15:31

En même temps, le petit léger est déjà pas mal avantagé niveau gravité avec ses kg en moins à emmener, ce serait renforcer cet atout d'alléger son vélo :roll:
benoitgir
 
Messages: 1060
Inscription: Ven 12 Fév 2010 14:04

Re: matos des pros

Messagede Rémi » Lun 8 Oct 2018 16:18

lebad a écrit:Vous avez un problème avec les ptits légers ?? :twisted: :twisted:

:lol:


Franchement aucun ! Par contre un petit problème avec la recherche du moindre gramme et de l'évolution physique des cyclistes de haut niveau qui en découle :arrow: on est loin du panache des Bobbet, Bartali et autre Coppi. Quand on voit un Romain Bardet, on est loin du ''petit'' léger du haut de son mètre quatre vingt cinq ! Par contre proche des os de l'épaisseur de ses soixante kilos :cry: Il y a un monde entre les petits gabarits faits pour être léger et les physiques cadavériques que l'entraînement moderne et la nutrition sont capables de produire. Après la performance est là, mais bon j'aime pouvoir m'identifier à des athlètes à travers le charisme et la santé qu'ils dégagent.
Rémi
 
Messages: 402
Inscription: Mar 20 Mar 2018 17:27

Re: matos des pros

Messagede pLOOK » Lun 8 Oct 2018 17:59

benoitgir a écrit:En même temps, le petit léger est déjà pas mal avantagé niveau gravité avec ses kg en moins à emmener, ce serait renforcer cet atout d'alléger son vélo :roll:


Et puis en échappée avec un grand il a proportionnellement plus d'abri, et comme l'ennemi en vélo c'est surtout le vent... Sinon : ailerons, cerf-volant, parachute, etc... Si on tripatouille le poids par équité il va falloir aussi bidouiller l'aéro en faisant des distinctions de gabarits. :mrgreen: On ne va plus s'en sortir.

"Par contre, si le "gros" va vite au sprint, il peut finir devant le coureur léger" Ah, déjà on ne parle plus de taille mais de poids. Pour l'anecdote étant gamin je me suis retrouvé à côté d'Agostinho : pas grand le monsieur, mais ses mollets devaient être de la taille de mes cuisses. Pas grand mais pas sûr qu'il manquait de puissance (on va dire qu'autre époque autre spécificités avec les stéroïdes des années 80, mais quand même)... La taille n'a à mon avis rien à voir avec le nombre de watts, le rapport poids/puissance n'est pas forcément en faveur des grands (ou des petits). J'avais un petit camarade qui vrillait ses cadres aciers et cassait à peu près tout sur piste lors de ses démarrages départ arrêté, on ne peut pas dire qu'il était grand (à peine 1.70m à la louche). Le gars était une force de la nature, il avait un cou de boeuf, et sans qu'il soit gros on avait l'impression qu'il était aussi large que haut...
pLOOK
 
Messages: 588
Inscription: Mer 10 Sep 2008 18:47

Re: matos des pros

Messagede ThierryG » Lun 8 Oct 2018 22:43

Le gars était une force de la nature, il avait un cou de boeuf, et sans qu'il soit gros on avait l'impression qu'il était aussi large que haut...

Je ne peux m'empêcher de souligner ta description. On dirait du Balzac, du Zola, du Simenon !
ThierryG
 
Messages: 285
Inscription: Mar 2 Mai 2017 16:22

Re: matos des pros

Messagede frederic ostian » Mar 9 Oct 2018 07:30

Rémi a écrit:
lebad a écrit:Vous avez un problème avec les ptits légers ?? :twisted: :twisted:

:lol:


Franchement aucun ! Par contre un petit problème avec la recherche du moindre gramme et de l'évolution physique des cyclistes de haut niveau qui en découle :arrow: on est loin du panache des Bobbet, Bartali et autre Coppi. Quand on voit un Romain Bardet, on est loin du ''petit'' léger du haut de son mètre quatre vingt cinq ! Par contre proche des os de l'épaisseur de ses soixante kilos :cry: Il y a un monde entre les petits gabarits faits pour être léger et les physiques cadavériques que l'entraînement moderne et la nutrition sont capables de produire. Après la performance est là, mais bon j'aime pouvoir m'identifier à des athlètes à travers le charisme et la santé qu'ils dégagent.


Oui enfin la comparaison Coppi et Bardet est quand même assez drôle pour le coup :lol: On doit pas être loin des mêmes valeurs taille/poids ;-)
frederic ostian
 
Messages: 422
Inscription: Ven 29 Mai 2009 14:29
Localisation: grenoble

Re: matos des pros

Messagede Rémi » Mar 9 Oct 2018 08:27

Oui peut-être, je ne connais pas les valeurs exactes... M'enfin je juge aux photos, et je pense que tu as clairement compris ce que je voulais dire ?

Bonne journée à tous,

Rémi.
Rémi
 
Messages: 402
Inscription: Mar 20 Mar 2018 17:27

Re: matos des pros

Messagede Kipukipet » Mar 9 Oct 2018 08:41

Rémi a écrit:
Franchement aucun ! Par contre un petit problème avec la recherche du moindre gramme et de l'évolution physique des cyclistes de haut niveau qui en découle :arrow: on est loin du panache des Bobbet, Bartali et autre Coppi. Quand on voit un Romain Bardet, on est loin du ''petit'' léger du haut de son mètre quatre vingt cinq ! Par contre proche des os de l'épaisseur de ses soixante kilos :cry: Il y a un monde entre les petits gabarits faits pour être léger et les physiques cadavériques que l'entraînement moderne et la nutrition sont capables de produire. Après la performance est là, mais bon j'aime pouvoir m'identifier à des athlètes à travers le charisme et la santé qu'ils dégagent.


Tout est dit, soit on veut du sport spectacle (et donc on pense le sport a travers ceux qui le regardent), soit on pense le sport de compétition comme la recherche de la performance avant tout, notamment en ce qui concerne le matériel.
Kipukipet
 
Messages: 448
Inscription: Sam 20 Sep 2014 11:58

Re: matos des pros

Messagede teamdindon » Mar 9 Oct 2018 09:46

Rémi a écrit:Oui peut-être, je ne connais pas les valeurs exactes... M'enfin je juge aux photos, et je pense que tu as clairement compris ce que je voulais dire ?

Bonne journée à tous,

Rémi.


Les maillots modernes avec les manches qui s'arrêtent juste au-dessus du coude amplifient beaucoup l'impression de maigreur.
Avatar de l’utilisateur
teamdindon
 
Messages: 2391
Inscription: Mar 19 Avr 2005 07:32
Localisation: Villeurbanne

Re: matos des pros

Messagede albator83 » Mar 9 Oct 2018 15:54

C'est clair... tout dépend de la photo aussi : niveau maigreur extrême Anquetil et Coppi c'était pas mal non plus.
Avatar de l’utilisateur
albator83
 
Messages: 2481
Inscription: Lun 26 Jan 2009 20:36
Localisation: Fontaine (38)

Re: matos des pros

Messagede Foreant » Mar 9 Oct 2018 16:01

La maigreur, pas qu'une impression:

Dans les années 90 (*)
Berzin 1m73 - 63kg
Zulle 1m86 - 72kg

De nos jours
Les frères Yates 57-58 kg pour la taille de Berzin
Froome 67-68kg pour celle de Zulle
Bardet dans les mêmes eaux

Ça explique pourquoi les champions actuels vont presque aussi vite dans les cols que leurs prédécesseurs qui tournaient à l'EPO (mêmes W/kg) mais pas sur les clm plats malgré l'amélioration de l'aéro (moyennes très souvent >50kmh dans ces années là, rares de nos jours)

(*) volontairement je prends deux anciens clients du Dr Ferrari, connu pour son obsession du poids, chiffres issus de Vélo magazine d'EPOque ;)
Foreant
 
Messages: 294
Inscription: Lun 5 Déc 2011 20:53
Localisation: Lorraine

PrécédenteSuivante

Retourner vers Route

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités